CoAFTR

Conseil d’agrément des programmes de formation en thérapie respiratoire (CoAFTR)

classroom

Le programme national d’agrément de la Société canadienne des thérapeutes respiratoires (SCTR) est régi par le Conseil d’agrément des programmes de formation en thérapie respiratoire (CoAFTR). L’agrément du Conseil constitue un outil d’aide aux écoles de thérapie respiratoire et aux organismes de réglementation pour garantir au public que des normes de formation nationales d’accès à la profession d’inhalothérapeute ont été respectées. Le CoAFTR est un comité de la SCTR et un organisme décisionnaire qui fonctionne selon les règlements et les politiques établis par le Conseil d’administration de la SCTR. Ainsi, les universités et les collèges offrant des programmes de thérapie respiratoire sont assurés de satisfaire aux normes nationales de compétences pour les thérapeutes respiratoires accédant à la profession. Le programme d’agrément a été élaboré en 2000 par un consultant et a été mis en oeuvre le 1er janvier 2001. Le CoAFTR reconnaît actuellement 23 programmes de thérapie respiratoire au Canada et 1 programme à l’international.

La SCTR est l’organisme dont relève le CoAFTR. Le Conseil d’administration de la SCTR est responsable du programme et attribue les fonds nécessaires à son fonctionnement. Des équipes évaluent les programmes d’enseignement au nom de la SCTR.

Membres

Le CoAFTR compte au minimum huit et au maximum dix membres ayant droit de vote, dont un président et un vice-président. La directrice générale de la SCTR et la directrice des Services d’agrément de la SCTR sont membres d’office sans droit de vote du CoAFTR et reçoivent toute la correspondance du Conseil.

Le Conseil est composé de membres individuels, choisis par le CoAFTR et ratifiés par le Conseil d’administration de la SCTR, qui travaillent dans les secteurs suivants ou qui en représentent le point de vue :

  • l’enseignement en thérapie respiratoire;
  • l’administration d’un collège ou d’une université offrant des programmes agréés d’enseignement en sciences de la santé;
  • l’administration de la thérapie respiratoire (en milieu clinique ou dans l’industrie);
  • récent diplômé d’un programme de formation en thérapie respiratoire agréé;
  • une profession de la santé autre que la thérapie respiratoire;
  • le public (extérieur à la profession).

Le Conseil comprend également un représentant de l’Alliance nationale des organismes de réglementation de la thérapie respiratoire (ANORTR), qui représente le point de vue de l’intérêt public.

Pour les renseignements sur le processus d'agrément, SVP faire parvenir un courriel à moc.t1512958035rsc@e1512958035traoc1512958035.