Les thérapeutes respiratoires se préparent à affronter les problèmes de capacité imposés par la COVID-19